Accélérer l’efficacité énergétique

CumaC développé à Station F, le plus grand campus à startup au Monde avec Facebook, Apple, Google et Amazon

Plus de 200 entreprises qui isolent des maisons pour créer des CEE, certificats en économie d’énergie, sont reliées à notre CRM pour nous céder leurs CEE




L’équipe CumaC 3

Les chiffres clés 4

CumaC Technologie 5

Le Business Model 6

Le besoin en économie d’énergie 7

STO, Levée de fonds CumaC en 3 étapes 8

1ère étape : Presales CumaC 8

2e étape Private sales STO CumaC 10

3e étape Public sales STO CumaC 10

Contact 11

L’équipe CumaC

Une équipe en France et à Madagascar

Une équipe de direction basée à Station F

Une équipe pour le développement et un centre de formation basée à Madagascar

Les chiffres clés

L’enjeu est de produire 1600 TWhc,Térawattheures cumulés actualisés, d’ici 2020

Produire 1 TWhc d’économie d’énergie coûte 2,5 Millions €

Sur le marché, la production de 1 TWhc est revendu 5,9 Millions € aux obligés

Ministère de la transition écologique et solidaire, https://www.ecologique-solidaire.gouv.fr/dispositif-des-certificats-deconomies-denergie

CumaC Technologie

Le Business Model CumaC

Les Certificats d’Économies d’Énergie sont définis par la loi POPE comme des biens meubles négociables dont l’unité de compte est le kilowattheure d’énergie finale économisée (Kwh cumac).

•Les pouvoirs publics émettent l’obligation aux distributeurs d’énergie de réaliser des économies d’énergie au travers de leurs consommateurs.

Une centaine d’opérations « standardisées » sont éligibles (isolation, double vitrage, énergie solaire…)

L’Etat a fixé une pénalité équivalente à 15M€ / TWh

cumac dans le cas où le pollueur ne parvenait pas à racheter autant de CEE.

Les distributeurs d’énergie, appelés « Obligés » ou « Pollueurs » ont donc un intérêt particulier dans le rachat de ces certificats d’économies d’énergie.

Pour mettre en oeuvre ces travaux de rénovation énergétique, les Obligés font appels aux entreprises (artisans et PME) qualifiées pour la mise en oeuvre de ces rénovations énergétiques. Toutefois ces derniers sont freinés par leur trésorerie dans leur volonté d’absorber une quantité plus conséquente de chantiers.

Cumac se base sur une STO, Secure Token Offering permettant la levée de fonds à hauteur d’achat de 1600 TWh cumac pour aider les artisans et PME réalisant ces rénovations énergétiques dans leur développement et l’investissement.

•Encourager et faciliter les travaux d’économies d’énergies

• Rendre lisible et accessible le dispositif des CEE auprès des personnes morales et physiques

• Produire des volumes important de CEE afin d’ atteindre les objectifs fixés par la 4ème période

Le besoin en économie d’énergie

Les pouvoirs publics demandent aux « Obligés » ou « Pollueurs » de réduire de 30% la consommation d’énergie d’ici fin 2020. L’objectif d’économie d’énergie à réaliser est fixé à 1600 Twhc, si il n’est pas rempli les Obligés devront s’acquitter d’une pénalité.

Un Twhc économisé grâce aux travaux de rénovations énergétique coûte 2,5M€ à produire pour les artisans et PME. Ce même Twhc est revendu sur un marché d’échange de CEE (« EMMY) au prix de 5,9M€. L’objectif de production d’économies d’énergie de la 4ème période triennale est fixé à 1600Twhc. Si l’objectif n’est pas atteint, la pénalité des Obligés est de 15M€/Twhc soit 3 fois le prix de rachat sur le marché.

Le constat : aucun délégataire d’obligation, PME ou artisans ne peuvent avancer la trésorerie pour financer ces travaux de rénovations énergétiques et atteindre l’objectif des 1600Twhc.

La solution : La blockchain CumaC est un écosystème accélérateur de rénovation énergétique. Grâce à la vente de tokens CMC émis et échangeable sur la blockchain, l’écosystème vient apporter un soutien financier à la chaine de production, tout en réduisant les coûts de transaction et en augmentant la vitesse de règlement des opérations.

L’écosystème CumaC s’appuie sur une application décentralisée « KORP Security » qui permet la gestion de production des certificats d’économies d’énergie afin d’atteindre l’objectif des 1600Twhc à réaliser. Ces CEE sont ensuite placés sur le marché d’échange « EMMY ».

Les tokens CMC sont vendables et achetables sur l’écosystème à un prix fixé en temps réel par l’offre et la demande. Plus nous approcherons de la fin de la 4ème période, plus le cours de vente du CEE augmentera sur le marché d’échange « EMMY ». Les investisseurs seront alors invités à vendre leurs tokens à un prix supérieur à celui auquel ils l’auront acheté et pourrons s’attendre à une plus-value importante.

www.facebook.com/Certificateneconomiedenergie/

CumaC, le Bloomberg des Certificats en Economie d’Energie

Financer son entreprise est simple avec le STO, Secure Token Offering

La start-up parisienne CumaC propose d’accéder aux marché des CEE, Certificats en Economie d’Energie

CumaC est basée à Station F, le plus grand campus à startup au Monde avec 1.000 startup et des entreprises comme Facebook, Apple, Google et Amazon

CumaC  est aussi présent à Madagascar pour son centre de production

Pour se développer, CumaC veut lever 500 millions d’euros.

Mettre à portée de clics tous certificats CEE ?

C’est l’offre du français CumaC, qui se rêve en leader mondial de l’achat et de la vente des CEE. « On a un projet unique », s’enthousiasme Franck PARIENTI, le patron et fondateur de la jeune pousse.

Et il y a de quoi. Car CumaC est un oiseau rare dans l’écosystème. La start-up parisienne a développé une interface dans la Blockchain, une sorte de Bloomberg à la sauce bitcoin. « Notre idée c’est de permettre d’acheter et vendre tous les CEE  », explique Franck PARIENTI. Ce que ne proposent pas encore les autres Bourses.

Le marché des CEE est aujourd’hui encore très éclaté pour un volume de 5.5 milliards d’euros entre les producteurs de CEE et les pollueurs

La clé de CumaC c’est son infrastructure et ses algorithmes, se félicite Franck PARIENTI.

Grâce à ce système, les clients de CumaC ont accès au marché des créateurs et acheteurs de CEE. Il suffit juste d’acheter et de vendre.

Private sales des actions STO en Mars 2019

La vente pré-STO (privée) pour mars permettra aux investisseurs sélectionnés d’acheter des actions en vente privée « Le gros du financement se fera via la vente publique »

CumaC recherche un financement de 500 k€ en private sale STO, Secury Token Offering dont 150 k€ sont déjà sécurisés pour 10% de la plateformeconfirme Franck PARIENTI, qui vise 500 millions d’euros.

Public sale des actions STO en Juin 2019

Pour se faire, la jeune pousse basée à Station F lance une « security token offering » (STO) pour accélérer son développement.

A la différence des levées de fonds en cryptomonnaies (ICO), une STO confère à l’investisseur des actions et des dividendes de l’entreprise

Avec cette levée de fonds, qui sera ouverte au public en juin, la société veut passer à la phase industrielle.

CumaC le principe

Les Certificats d’Économies d’Énergie sont définis par la loi POPE comme des biens meubles négociables dont l’unité de compte est le kilowattheure d’énergie finale économisée (Kwh cumac).

•Les pouvoirs publics émettent l’obligation aux distributeurs d’énergie de réaliser des économies d’énergie au travers de leurs consommateurs.

Une centaine d’opérations « standardisées » sont éligibles (isolation, double vitrage, énergie solaire…)

L’Etat a fixé une pénalité équivalente à 15M€ / TWh

cumac dans le cas où le pollueur ne parvenait pas à racheter autant de CEE.

Les distributeurs d’énergie, appelés « Obligés » ou « Pollueurs » ont donc un intérêt particulier dans le rachat de ces certificats d’économies d’énergie.

Pour mettre en oeuvre ces travaux de rénovation énergétique, les Obligés font appels aux entreprises (artisans et PME) qualifiées pour la mise en oeuvre de ces rénovations énergétiques. Toutefois ces derniers sont freinés par leur trésorerie dans leur volonté d’absorber une quantité plus conséquente de chantiers.

Avec ce système, CumaC, qui s’est fait connaître grâce à son unité de recherches sur les datas cryptos, veut atteindre 1 milliards de revenus annuels en 2022

STO, Levée de fonds CumaC en 3 étapes

Avec une plateforme complète et opérationnelle, un plan de développement commercial précis pour augmenter notre marketplace, CumaC est prêt à « scaler » pour atteindre plus de 20 Milliards d’Euros.

Le Token de notre STO est en equity et pas en utility ou en coin.

Vous investissez dans des titres d’une entreprise

1ère étape : Presales CumaC

Blockchain Ethereum ERC 20 Token utility pour la STO, Security Token Utility

White paper STO

Ecommerce pour la vente des tokens en différentes monnaies et en Bitcoin

Plateforme CumaC ecommerce pour l’achat et vente de CEE

Acheter des CEE auprès des entreprises européennes qui fabriquent des CEE avec la plateforme CumaC en ligne

Contacter les pollueurs pour vendre des CEE

Lancement de la plateforme d’achat et vente de CEE pour montrer aux investisseurs l’efficacité de CumaC

CRM pour le suivi commercial

Une équipe avec 20 ingénieurs et influenceurs basés à Madagascar et en France jusqu’a la 2e étape, la Private sales STO

Trouver des investisseurs à l’international avec la solution Holmes pour la private sales STO et la public sales STO

Communication presse l’international

Road show au Japon et à l’international pour rencontrer les principaux interlocuteurs et investisseurs en ICO et STO

Contacter les principaux investisseurs d’ICO et STO

Telegram communication en plusieurs langues

tokenmarket.net communication

icomarket.io communication

Fournir tous les éléments financiers, technologiques et pas juste un Executive Summary aux investisseurs

STO smart contract dans la Blockchaine Ethereum

STO White paper par un service juridique et financier expert

Investissement 200K€ pour 1% de la plateforme CumaC

2e étape Private sales STO CumaC

CumaC recherche un financement en private sale STO, Secury Token Offering auprès d’initiés, d’entreprises et particuliers à l’international

Investissement 500 k€ pour 5% de la plateforme CumaC

3e étape Public sales STO CumaC

Public sale des actions STO en Juin 2019

Pour se faire, CumaC la jeune pousse basée à Station F lance une « security token offering » (STO) pour accélérer son développement.

A la différence des levées de fonds en cryptomonnaies (ICO), une STO confère à l’investisseur des actions et des dividendes de l’entreprise

Avec cette levée de fonds, qui sera ouverte au public en juin, la société veut passer à la phase industrielle

Levée de 25 Milliards d’euros pour 20% de la plateforme

Contact

Franck PARIENTI

+33783609020

franck@cumac.co

CumaC

Adresse : Station F, 5, parvis Alan Turing, 75013 Paris, France