Isoler un logement, c’est bien. Mais isoler aussi tout un système de chauffage, c’est encore mieux ! Le calorifugeage, c’est l’isolation de ce qu’on appelle les points singuliers et les tuyaux dans les chaufferies et les sous-stations. Cette opération permet aux syndics de copropriété ou aux propriétaires d’immeubles d’économiser de l’énergie en posant des matelas amovibles isolants sur toutes les vannes, les réducteurs, les clapets, les filtres et toute la tuyauterie en général se trouvant dans la chaufferie ou dans le sous-sol d’une résidence.

On n’y pense pas forcément quand on parle d’isolation, mais il est très important d’isoler les points singuliers et les tuyaux parce qu’on peut constater une réduction de la déperdition énergétique d’au moins 40 %. Ainsi, le calorifugeage va entraîner une baisse de la facture énergétique, mais également une augmentation significative de la durée de vie des équipements. De plus en hiver, cela protégera toute la tuyauterie des ravages que peuvent causer les températures glaciales. En effet, lors du gel et du dégel, les installations qui sont laissées au froid dans des caves ou des sous-sols peuvent subir de terribles dégradations et c’est tout le système qui est alors en danger voire même présenter un risque d’arrêt complet. On se rend vite compte qu’il est plus simple et moins coûteux d’isoler son système que de chauffer les pièces qui produisent les fluides calorifiques et celles par où ils passent. Enfin, chose peu connue, le calorifugeage permet de lutter aussi contre les infiltrations dues à la condensation. Au final, on peut donc dire qu’il permet d’assainir les parties communes en luttant contre une insalubrité éventuelle.

L’isolation par calorifugeage des points singuliers se fait en deux étapes. Dans un premier temps, le technicien passe pour effectuer un relevé des points singuliers présents dans le système de chaufferie. Le technicien revient ensuite pour poser les matelas sur ceux-ci. Cette opération prend généralement une journée. Les matelas sont composés de matières isolantes de type laine de verre ou de laine minérale de roche de diverses épaisseurs, celles-ci étant elles-mêmes revêtues d’un tissu technique.

L’avantage de ces matelas, c’est qu’ils sont standardisés et de plusieurs dimensions ce qui permet d’isoler la majorité des points singuliers et des tuyaux. Un autre avantage de ces matelas et qu’ils sont composés de scratch donc ils se retirent et se repositionnent, ce qui permet au chauffagiste d’assurer facilement la maintenance de la chaufferie. Le technicien est garant de la bonne pause des matelas et en fin de chantier, un bureau de contrôle certifié qui vérifie que ceux-ci ont été correctement posés. Enfin, la pose de ces matelas ne produit aucune nuisance, ce qui est un réel avantage pour les copropriétaires et bailleurs.

Le calorifugeage est permis par le dispositif des CEE (certificats d’économies d’énergie). Une fois que le bureau de contrôle est passé sur les lieux, il produit un rapport de conformité qui permet le versement de la prime énergie directement à l’entreprise de travaux et donc qui permet à la copropriété ou à la résidence de ne faire aucun décaissement ni aucune avance de frais pour ces travaux.